In the news

Une bonne stratégie de digitalisation peut permetttre à l’Afrique de combler rapidement son retard économique

(Ecofin Hebdo) - En agisssant rapidement et résolument, les pays africains peuvent rattraper leur retard sur la scène économique mondiale. Selon un rapport publié par le groupe allemand Siemens, en collaboration avec la société de conseils Frost & Sullivan, la digitalisation offre au continent l’occasion d’accélérer sa croissance. Toutefois, cette fenêtre reste assez étroite, et les décideurs doivent «hic et nunc» mettre en place une stratégie afin de réussir.

Le groupe allemand a implémenté un projet de recherche décrivant l’état actuel des industries clés à travers le continent et identifiant les défis et opportunités. Intitulée «L’avènement de la digitalisation et son impact sur l’Afrique», l’étude a examiné les prévisions de croissance et les domaines dans lesquels l’adoption de technologies intelligentes serait la plus bénéfique pour les industries en expansion afin de favoriser une croissance durable. Ainsi, quatre secteurs clés sont passés sous la loupe, en l’occurrence ceux de l’eau, des aliments et boissons, des mines et minéraux, ainsi que le secteur manufacturier.

Ainsi, quatre secteurs clés sont passés sous la loupe, en l’occurrence ceux de l’eau, des aliments et boissons, des mines et minéraux, ainsi que le secteur manufacturier.

Alors que l'analyse avancée et la numérisation sont de plus en plus adoptées dans certains secteurs industriels, comme celui de l'automobile, il existe de réelles possibilités d’application dans d'autres secteurs industriels tels que l'industrie minière ou l'industrie alimentaire et des boissons qui contribuent de manière significative aux principales économies africaines.

«Pour la première fois dans l'histoire, nous avons une opportunité incroyable d'utiliser la technologie intelligente pour transformer des économies entières à un rythme sans précédent. L'Afrique doit mettre en place des stratégies efficaces dès maintenant pour réussir»

La question que les gouvernements doivent se poser est de savoir comment conjuguer la création d'emplois et la numérisation.

Lire l'article original ici